Définition

  • Elle est préventive. Ayant pour but de maintenir l’état d’homéostasie du corps. Les lois relatives à la biologie embrassent les principes mécaniques, mentaux et physiologiques de la vie et maintiennent un équilibre normal à l’intérieur du corps. Toute déviation de cet équilibre normal affaiblit la santé et/ou provoque une maladie.
  • Elle est aussi curative. Démontrant son efficacité lors des périodes de perturbation ou de débalancement, tel une maladie, un accident, un processus de maternité, un moment de stress inhabituel etc., en aidant le corps à catalyser ses forces vers un retour à cet état de stabilité tant recherché par le corps.
  • Elle est en plus d’intervention. Pouvant contribuer à stabiliser et à ramener à la normal un état de crise lors d’évènements précis qu’ils soient prévus ou accidentels.

 

Son but restant toujours « d’aider le corps humain à conserver la santé par l’application des agents naturels en conformité avec les lois biologiques, promouvant ainsi la possibilité du corps à vivre par adaptation ou par restauration des fonctions normales. »[1]

 

[1] Mémoire présenté au gouvernement fédéral par la Canadian Naturopathic Association, 1962.